PHOX LE BLOG

Lumix S 70-300 MM F/4,5-5,6 MACRO, vision de loin ou de près

La plage de focale 70-300 mm est une des plus utilisées pour les zooms téléobjectifs. Elle couvre efficacement les applications du portrait à la photo sportive, tout en restant facilement transportable. La version Lumix complète ces arguments en autorisant une approche à 74 cm du sujet à 300 mm, pour un grandissement de 0,5x.

Le télé zoom 70-300 mm f/4,5-5,6 est un grand classique, souvent le premier objectif que l’on achète après le zoom transstandard de base. Des productions de qualité moyenne ont parfois déçu les photographes et laissé une impression pas très « pro » : piqué faible à pleine ouverture, autofocus lent.

Prise en main et formule optique

La version Lumix que nous testons ici remet les pendules à l’heure. Elle conserve les avantages traditionnels de la formule : encombrement réduit, focales bien étagées et y ajoute de quoi contrebalancer les ouvertures relatives modérées. D’abord la double stabilisation (boîtier + optique) fait gagner 5,5 incréments d’exposition. Donc à 300 mm où il serait prudent d’opérer au 1/300s, on réussit des clichés nets à 1/8 s, si le sujet ne bouge pas trop. Ensuite le boîtier et son capteur 24 x 36 supporte bien la montée en Iso. On retrouve une disposition bien classique avec la bague de mise au point au plus loin du boîtier. Sur le côté gauche, quatre interrupteurs commandent la plage de focalisation, l’AF/MF, la stabilisation et le verrouillage à la plus courte focale. La formule optique intègre des lentilles à faible (ED) et très faible (UED) niveau de dispersion et une à très haut niveau de réfraction (UHR). Elles réduisent drastiquement les aberrations, notamment la chromatique qui est la plus dégradante pour les téléobjectifs.

Le piqué

L’efficace conception optique aboutit à des résultats de très haut niveau. Le zoom 70-300 mm est excellent dès la pleine ouverture, sur toute la gamme de focales. Entre 70 et 105 mm, il progresse insensiblement à f/8, commence à baisser à f/11, puis subit les attaques de la diffraction à f/16 et f/22. À 200 et 300 mm il est légèrement plus bas, ce qui est normal (- 7% de pouvoir résolvant à 300 mm, par rapport à 105 mm). Mais il reste constant entre f/5,6 (son ouverture maxi à 300 mm) et f/11. L’angle d’image perd davantage par rapport au centre que dans les courtes focales. Mais cela reste difficile à percevoir sur les clichés. Même à cette focale on est plus proche de la qualité d’une télé en focale fixe que d’un zoom. Pour être complètement convaincu de la performance de ce 70-300 mm, nous l’avons comparé au zoom transtandard (24-105 mm) dans les focales qui se recoupent 70 à 105 mm. Le zoom télé fait mieux dans tous les cas (focale ou diaphragme, centre ou angles). Par exemple à 105 mm et f/8, son pouvoir résolvant est 14 % plus élevé.

Pour découvrir notre sélection d’équipements de photographied’optiquesde matériel vidéode sonde dronesde trépiedsde bagageriede solutions de stockaged’énergiede flashsde produits de téléphonie multimédia, ainsi que des articles d’occasion, rendez-vous sur la page de Phox.fr

Qualité optique

Nous avons vu que l’aberration chromatique est la bête noire des téléobjectifs. Ici elle est particulièrement bien corrigée et nous n’avons pas pu la mesurer. Pas de distorsion non plus, ni de vignettage. Donc l’affaire est vite jugée : ce zoom est excellent, capable de transcrire sans difficulté la haute définition (47 mégapixels) du boîtier S1R avec lequel nous l’avons testé. Il ajoute à ses performances optique une stabilisation efficace (et pas surévaluée) et une rapidité d’autofocus qui en font un objectif très pro.

VERDICT

Caractéristiques

L’étagement des focales fait de cet objectif un zoom télé universel, bien équilibré par rapport aux S1 et idéal avec le S5. L’ouverture relative maximum n’est pas très lumineuse, mais c’est ce qui tempère le poids et son encombrement. La mise au point allant jusqu’à la macro 0,5x est un vrai plus.    

 Fabrication 

Comme les autres produits de la gamme S, c’est de la construction massive et robuste dotée des joints nécessaires pour assurer une bonne étanchéité à l’eau et à la poussière.      

 Ergonomie

Sa carrure s’adapte bien à celle de l’appareil qui le reçoit et la prise en main est bien équilibrée. On peut seulement regretter qu’il n’existe pas de collier permettant une installation plus équilibrée sur pied ou monopode.         

Qualité optique 

Un niveau de qualité exemplaire. Le pouvoir séparateur élevé associé à un excellent piqué entre en jeu dès la pleine ouverture, avec une bonne homogénéité sur tout le champ.

Qualité/Prix 

Objectif premium égale prix élevé, mais justifié ici par une qualité sans faille.

 

PRIX PUBLIC CONSEILLÉ : 1 349 € TTC

 

Fiche technique

Formule optique

17 lentilles en 11 groupes  (2 ED, 1 UED, 1 UHR)

Distance minimale de mise au point

54 cm (70 mm)à 74 cm (300 mm)

Filtre 77 mm

Diaphragme 11 lamelles  

Motorisation Oui

Stabilisateur Oui

Joints d’étanchéité Oui

Dimensions 84 (diamètre) x 148 mm (longueur)

Poids 790 g

Collier de pied Oui

Accessoires Bouchons, pare-soleil

Monture L

Eduardo

NOTRE SÉLECTION

Moi aussi j’ai mon avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS TAGS

NOS COUPS DE

Portrait Jean-Pierre Pages
SAC-DU-PHOTOGRAPHE_M-PERALTA_PORTRAIT
PHOTOGRAPHIER VOS ANIMAUX-photo-chien

JE M'ABONNE !

Retrouvez tous nos articles, nos nouveautés, mais aussi les promotions sur notre site phox.fr !