PHOX LE BLOG

Sergio Leone, un autre cinéma

Après avoir révolutionné la vision cinématographique du western avec Pour une poignée de dollars (1964), Et pour quelques dollars de plus (1965), Le bon la brute et le truand (1966), Sergio Leone conçoit une trilogie au succès retentissant : Il était une fois dans l’Ouest, Il était une fois la révolution et après un long silence de près de treize ans, Il était une fois en Amérique.

            Drame de Sergio Leone avec Robert De Niro, James Woods, Elizabeth McGovern, Treat Williams 

                          Photo :  Tonino Delli Colli  • Musique : Ennio Morricone. 3h40 États-Unis, 1984

                          «  Mon film est une fable à travers laquelle j’ai tenté de dire de petites vérités… »

                                                                         Sergio Leone Cannes (1984)

Véritable chef d’œuvre, Il était une fois en Amérique, dernier opus de la trilogie du grand maître, inspiré du roman de Harry Grey, The Woods (récit autobiographie écrit à la prison Sing-Sing) fut aussi son dernier film.

C’est une fresque qui court de 1923 à 1968 et qui raconte, à travers le regard nostalgique de David « Noodles » Aaronson, aux cheveux désormais argentés, personnage incarné par Robert De Niro, l’ascension d’une petite bande de gangsters juifs de New York, dont il faisait partie, qui sévissait dans le quartier de Brooklyn.

Sergio Leone, qui de son propre aveu disait entre humour et amertume toujours réaliser « des films très longs et toujours coupés », y déploie tout son art en explorant les thèmes de l’amour, de l’amitié, de la trahison où le temps joue un rôle majeur, sur une bande-son signée Ennio Morricone. Le réalisateur italien s’est éteint à Rome le 30 avril 1989.

Manhattan Bridge

L’affiche emblématique du film, ancrée dans la mémoire collective, n’a jamais cessé d’inspirer cinéphiles, photographes et amateurs de beaux points de vue qui passent par New York. On les retrouve volontiers dans le quartier de Dumbo sur Washington Street pour tenter de reproduire cette scène – signée par l’immense directeur de la photographie Tonino Delli Colli , des internautes indiquant même le meilleur spot ainsi que les heures les plus favorables pour la prise de vue, au grand dam des riverains, lassés par ce flot de « touristes ».

TOP 5 ÉTATS-UNIS I 1984

Terminator (James Cameron)

 Indiana Jones et le Temple maudit  (Steven Spielberg)

 Birdy  (Alan Parker)

 Amadeus (Miloš Forman)

 Les Griffes de la nuit (Wes Craven)

Pour découvrir notre sélection d’équipements de photographied’optiquesde matériel vidéode sonde dronesde trépiedsde bagageriede solutions de stockaged’énergiede flashsde produits de téléphonie multimédia, ainsi que des articles d’occasion, rendez-vous sur la page de Phox.fr

Eduardo

NOTRE SÉLECTION

Moi aussi j’ai mon avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS TAGS

NOS COUPS DE

Portrait Jean-Pierre Pages
SAC-DU-PHOTOGRAPHE_M-PERALTA_PORTRAIT
PHOTOGRAPHIER VOS ANIMAUX-photo-chien

JE M'ABONNE !

Retrouvez tous nos articles, nos nouveautés, mais aussi les promotions sur notre site phox.fr !