PHOX LE BLOG

SAC DU PHOTOGRAPHE

MICKAËL PERALTA

De ses Pyrénées orientales natales au Svalbard, Mickaël Peralta ne cesse d’arpenter les contrées sauvages, le plus possible vers le Nord. Le jeune aventurier nous ouvre son sac photo et décrit la façon dont il appréhende la nature en images.

 

1_SAC-DU-PHOTOGRAPHE-M-PERALTA_A7-IV

Sony A7 IV

« C’est mon boîtier couteau-suisse. Je suis passé dessus pour le confort de travail avec l’écran orientable, un vrai plus par rapport à l’A7 III. Je cadre beaucoup avec l’écran orientable pour avoir des prises de vue un peu originales. Je prends l’A7 IV en reportage ou en expédition, comme au Svalbard récemment, sur un bateau. Avec le 24-70 mm GM II, c’est une configuration qui me permet d’avoir des fichiers d’un poids raisonnable (définition de 33 Mpxl). La qualité de construction est exemplaire. »

Sony A7R V

« Le boîtier idéal lorsque j’ai besoin de plus de définition (61 Mpxl) : à l’occasion d’un shooting technique ou lifestyle, je vais monter le 50 mm f/1,2 pour avoir une qualité maximale, et recadrer au besoin dans l’image. Cela m’a beaucoup servi pour photographier des ours polaires, avec le 600 mm f/4. Depuis le bateau, je pouvais recadrer tout en conservant un maximum de détails. L’intelligence artificielle est également un énorme gap en termes d’autofocus, sur des animaux ou des humains. Je sais que le boîtier ne va jamais lâcher le sujet. Je fais ainsi moins d’images, car le taux de réussite est excellent. »

Explorez les dernières nouveautés et plongez dans les toutes dernières innovations pour concrétiser vos idées et projets Phox

Sony FE 24-70 mm f/2,8 & 70-200 mm f/2,8 GM II

J’avais essayé les premières versions de ces deux zooms, mais je privilégiais toujours les focales fixes. Ces versions II ne me quittent plus. J’ai vraiment senti un bond en termes de qualité. Le 24-70 mm est idéal en reportage, pour passer rapidement d’une focale à l’autre en étant mobile. Avec le 70-200 mm je vais chercher du détail, sur la cime des arbres, par exemple. Ce qui me séduit avec ce duo de zooms, c’est le ratio entre compacité, légèreté et qualité.

Découvrez le juste ici !

Sony FE 24 mm f/1,4 GM

C’est une optique que j’utilise lors de reportages d’aventures, ou de sessions de prise de vue au quotidien. Je la mets principalement sur l’A7 IV, car elle me permet de tout faire, avec une grande qualité d’image au bout. C’est une focale que j’utilise énormément. J’ai d’abord eu le 16-35 mm, mais j’évite le zoom quand je peux. Au 16 mm j’avais l’impression de tout mettre dans l’image, sans rien montrer. En regardant les données Exifs, je me suis aperçu que je prenais beaucoup de photos au 24 mm

Découvrez notre gamme !

Sony FE 50 mm f/1,2 GM

Je suis récemment parti au Pays Basque, où j’ai réalisé des shootings pour une marque. J’ai pris 90 % de mes photos avec ce modèle, dont le rendu correspondait le plus aux attentes du client. Cette optique me sert beaucoup à faire des photos de détails, sur des produits notamment. C’est l’outil créatif par excellence. Et pour un 50 mm f/1,2 sa légèreté et sa compacité, pour une telle ouverture, sont remarquables. Il forme un duo très équilibré avec l’A7R V.

SAC-DU-PHOTOGRAPHE_M-PERALTA_PORTRAIT

DJI Mavic Mini Pro 3

Ce drone me sert à tourner des capsules vidéos, et je prends aussi quelques photos. Je le paramètre en Raw, mais je reste en automatique pour le reste des réglages. Je ne l’utilise jamais à la place de mon appareil. Seulement pour montrer d’autres visions d’un lieu. Si une belle lumière se présente, je privilégie toujours mon boîtier

Sony Tough SD UHS-II

J’utilise surtout des cartes de 64 Go. Toujours deux dans mon boîtier, avec un enregistrement simultané des données sur chacune d’elles. Je préfère avoir plusieurs cartes de 64 Go, qu’une seule de plus de 500 Go, dont la perte serait catastrophique. 

Lowepro Flipside BP 400 AW III

J’utilise plusieurs sacs et valises pour transporter mon matériel. Celui-ci m’accompagne le plus souvent dans mes aventures et me permet de ranger deux ou trois optiques, en plus de mon boîtier.

Amoureux du grand Nord, Mickaël Peralta est en perpétuelle quête d’aventures. Dans les contrées froides, de préférence, bien qu’il soit Perpignanais et frileux, il saisit les espaces et la faune sauvage avec son matériel Sony, marque dont il est ambassadeur. Toujours en mouvement, il voue une préférence pour les focales fixes. Notamment les 24 mm f/1,4 et 50 mm f/1,2 G Master, dont la qualité satisfait son regard perfectionniste. En reportage ou en expédition, il fait totalement confiance à la protection de ses boîtiers, les A7 IV et A7R V. Mais il prend toujours soin, le soir, de les nettoyer méticuleusement avant de les faire sécher pendant la nuit, à l’issue de sessions intensives et humides, sur des destinations en proie à de rudes intempéries, comme les Îles Féroé en plein hiver. Entre deux aventures, il réalise des shootings pour des marques prestigieuses. Photographe autodidacte, il a présenté sa première exposition cette année, Destination Blanche, fruit de plusieurs voyages à bord du Polarfront, au Svalbard, durant lesquels il a pu réaliser son rêve : voir, et photographier, l’ours polaire. Partager cette expérience et ces émotions lui tenait particulièrement à cœur.

Pour découvrir notre sélection d’équipements de photographied’optiquesde matériel vidéode sonde dronesde trépiedsde bagageriede solutions de stockaged’énergiede flashsde produits de téléphonie multimédia, ainsi que des articles d’occasion, rendez-vous sur la page de Phox.fr

mperaltaoutdoors.com
@mickael_peralta

Eduardo

NOTRE SÉLECTION

Moi aussi j’ai mon avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS TAGS

NOS COUPS DE

SamyangV-AF35_Front
TEST TREPIED BENRO RHINO ROTULE-
OM SYSTEM OM-5-1_OM-SYSTEM-OM5-FRONT

JE M'ABONNE !

Retrouvez tous nos articles, nos nouveautés, mais aussi les promotions sur notre site phox.fr !