PHOX LE BLOG

Retouchez et imprimez ses photos depuis son smartphone

Il est un usage, où le smartphone se mue en un compagnon très utile pour le photographe nomade. En effet, il permet de retoucher ses clichés où que vous soyez et le cas échéant de pouvoir offrir des tirages.


« il existe d’autres exploitations possibles. Parmi elles, l’impression. Rappelez-vous : une photo n’existe vraiment que si elle est imprimée. »

Ci-dessus les différentes étapes pour retoucher un cliché dans Lightroom (version mobile) : du choix de l’image à retouche dans la bibliothèque aux différentes fonctions et actions possibles depuis l’écran de son smartphone via les menus et fonctions dédiées.

Retouchez ses images sur un smartphone

Le smartphone se positionne comme un maillon intéressant dans le flux de travail du photographe nomade. Loin de se substituer (uniquement) à son appareil photo, qui reste un outil indétrônable pour le photographe soucieux de profiter de la meilleure qualité d’image et des possibilités créatives inhérentes à un boîtier, il s’inscrit de plus en plus comme un élément complémentaire et ludique dans sa pratique.

Outre la fonction de bloc-notes numérique, la possibilité de publier instantanément sur les réseaux sociaux un cliché, ou encore de commander à distance son appareil via les applications dédiées des fabricants, celui-ci devient également un outil rapide pour effectuer les retouches les plus basiques (exposition, colorimétrie, re-cadrage, etc).

Force est de constater qu’Adobe et consorts l’ont bien compris en déployant leur solution standard en de véritables applications mobiles. Bien qu’un smartphone ne dispose pas d’un gamut aussi large que celui d’un écran classique, ils offrent une solution alternative et immédiate pour effectuer des retouches basiques sur le terrain.

Dans ce registre, la version mobile de Lightroom a plusieurs avantages. Non seulement elle permet d’exploiter les fichiers DNG (Raw) qui autorise de revenir à posteriori sur les retouches effectuées (principe du flux réversible) mais elle se synchronise avec la version « desktop » (Classic) grâce au cloud et une bonne connexion Internet.

De fait à tout moment, vous pouvez gérer votre bibliothèque sans craindre des doublons et un catalogage fastidieux selon que vous utilisiez votre ordinateur ou votre smartphone. Tout est centralisé grâce au cloud !

Réalisez des retouches simples

Lightroom offre une interface différente mais tout aussi ins-tinctive sur smartphone (voir encadré). Dès le lancement de l’application, Lightroom offre un accès à votre bibliothèque. Un moteur de recherche doublé d’une fonction par critères (note, personne, appareil photo, géolocalisation) vous permet de rechercher votre fichier tout comme le défilement des images du bout des doigts sur l’écran.

Une fois votre cliché sélectionné, celui-ci s’affiche en même temps qu’un menu déroulant. Il permet de sélectionner différentes options dont la fonction Modifier qui autorise l’accès aux outils de retouche (14 au total).

Ces derniers s’affichent dans un bandeau en bas de l’écran. Il suffit de sélectionner la fonction idoine dans la liste. Parmi elles, les retouches liées à la lumière, la couleur, la géométrie ou le recadrage permettent tour à tour de corriger l’exposition, le contraste, la balance des blancs, les températures de couleur, la distorsion ou encore le recadrage au moyen d’ajustements par de simples curseurs.

Gardez à l’esprit que l’affichage sur un smartphone reste limité à un espace de couleur restreint (RVB), peu fiable dans le reproduction d’une vaste gamme tonale. De fait il est conseillé de faire les retouches les plus basiques et les plus mesurées susceptibles d’améliorer le rendu final de votre image.

Enfin il est toujours possible d’exporter le fichier vers une des nombreuses applications photo tierces, disponible sous iOs ou Android pour appliquer de nombreux filtres créatifs. Citons parmi les plus connues Snapseed, Enlight, PicsArt Photo Studio, Prisma, TouchRetouch, Slow Shutter, Pixomatic, Planetical, Bokeh Lens, Focos, VSCO, Litely, etc.

Elles sont pléthores et permettent outre l’application de filtres, de modifier les plans de netteté, d’appliquer des virages noir et blanc, de réaliser des surimpressions, de faire un détourage. Une fois votre retouche achevée, il suffit de sauvegarder votre cliché dans la pellicule de votre smartphone. Et le tour est joué !

Imprimez et faire plaisir

Si la publication sur les réseaux sociaux est instinctive quand on utilise un smartphone, il  existe d’autres partages possibles. Parmi ces derniers, l’impression. Rappelez-vous : une photo n’existe vraiment que si elle est imprimée.

Et vous auriez tort de ne pas réfléchir aux solutions nomades du marché. Surtout qu’un tirage, tiré instantanément, et offert au gré de vos rencontres, de vos rassemblements familiaux ou encore pour immortaliser le portrait de vos chérubins est le meilleur moyen de laisser une trace vive et indélébile de ces moments qui rythment la vie.

Croyez-en notre expérience, c’est imparable ! Deux produits sortent du lot : la Zoemini chez Canon et l’Instax Mini Liplay chez Fujifilm (voir encadrés). Ces produits se distinguent par un format très compact et la possibilité d’imprimer sur de nombreux films (mat, brillant, avec un cadre… ).

Toutes deux se connectent à votre smartphone ou votre tablette au moyen d’une connexion Bluetooth. En quelques secondes se révèle alors une image qui ne laissera jamais indifférent la personne à qui vous avez décidé de l’offrir.

LE CHOIX DES MAGASINS PHOX

Canon Zoemini

Il s’agit d’une petite imprimante qui permet d’appliquer avant l’impression une multitude de filtres créatifs (mosaïque, vintage..) sur vos photos pour les personnaliser.

Le format du tirage est de 5 x 5,76 cm sur du film Zink, un support sans encre et adhésif. Elle ne pèse que 160 grammes et se connecte en Bluetooth à votre smartphone pour réaliser vos tirages à l’aide de l’application Canon Mini Print.

Fujifilm Instax Mini Liplay

Produit 2 en 1, la mini LiPlay propose 6 filtres d’images et plus de 30 cadres de personnalisation. Grande nouveauté, il est possible d’associer un mémo vocal (10s) à l’aide d’un QR code imprimé directement sur la photo.

Elle est à la fois une imprimante pour réaliser des tirages sur films Instax mini au format 86x54mm (voir rubrique instantanés) en moins de 12 secondes, pris par l’appareil ou votre smartphone grâce à une application éponyme et une connexion Bluetooth.

Elle ne pèse que 255 g et tient aisément dans une poche pour réaliser des impressions « souvenir » où que l’on soit. L’autonomie de sa batterie est donnée pour 100 impressions. Elle est proposée en trois coloris et revêtements différents.

Eduardo

NOTRE SÉLECTION

Moi aussi j’ai mon avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS TAGS

NOS COUPS DE

CANON IXUS, RETOUR EN GRÂCE -1
Bertrand-Bernager-SAC-DU-PHOTOGRAPHE-BertrandBernager_PhotoBy-AnthonyJoliot_Islande-2
PORTRAIT MICHEL GONDRY-1

JE M'ABONNE !

Retrouvez tous nos articles, nos nouveautés, mais aussi les promotions sur notre site phox.fr !