PHOX LE BLOG

Nikon Z50, un idéal pour débuter

Après les Z6 et Z7 plein format, Nikon inaugure sa famille d’hybrides APS-C avec un modèle de milieu de gamme, au tarif attractif et aux performances alléchantes, surtout quand les 11 im/s avec mise au point et mesure de l’exposition sont revendiquées.

 

L’écran LCD, inclinable sur l’axe vertical est pratique pour réaliser des selfies.

 

Parmi les touches disponibles au dos du boîtier, la touche “i” permet de visualiser l’ensemble des réglages en un coup d’œil.

Légèreté maximale

Doté d’un design sympathique avec un grip bien creusé qui assoit la prise en main. L’ergonomie de ce boîtier amateur fait l’économie du LCD de contrôle sur le dessus et du joystick au dos de ses aînés plein format et adopte un capteur de 20,9 Mpxl effectifs, de type BSI, dénué de stabilisateur  et du système antipoussière.

La stabilisation sera donc opérée par les objectifs siglés VR comme les deux premiers modèles annoncés en monture Z : les 16-50 mm f/3,5-6,3 et 50-250 mm f/4,5-6,3. Ils ne pèsent, avec le Z50, qu’un kilo. C’est l’un des atouts des hybrides APS-C et explique en partie certains choix technologiques.

 

Les commandes

La manipulation passe par un barillet de modes d’exposition qui, outre les modes PASM, donne accès aux modes Scènes et Effets, dont l’emblématique Miniature ou encore à la prise de vue HDR. Avec ses nombreuses touches paramétrables, y compris le déclencheur vidéo, son menu d’accès rapide avec douze commandes, elles aussi personnalisables, sans oublier le menu utilisateur pour regrouper des réglages, on a vite fait de se tailler un appareil sur mesure.

Pour ajuster des paramètres essentiels que sont le correcteur d’exposition et la sensibilité, deux touches dédiées jouxtent le déclencheur vidéo. Sans oublier la bague de commande des deux zooms de base, servant par défaut à régler la distance, mais configurables pour les Iso, le correcteur d’exposition, etc.

 

Techniques  éprouvées

La visée est confiée à la dalle Oled de 2,36 Mpts qui présente une image agréable et grande. L’écran est un LCD orientable vers le haut ou le bas jusqu’à la position selfie, l’image s’y inversant automatiquement. Cet écran est tactile. S’il ne permet pas de gérer les collimateurs quand il est éteint et que l’on vise à l’œil, il facilite la manipulation des menus.

On remarque qu’à sa droite, des pictogrammes tactiles, hors écran, activent les options d’affichage et le zoom en consultation. La connectique USB avec un port micro USB (USB 2) sert aussi à la recharge de l’accu quand l’appareil est éteint uniquement. Annoncé pour 240 vues selon la norme Cipa avec le viseur en action, la batterie s’est bien mieux comportée dans la vie réelle.

 

La vidéo

4K et Full HD sont obtenus sans re-cadrage quand la stabilisation électronique est désactivée. Les réglages sont nombreux et l’écran tactile, quand on utilise un trépied, facilite les ajustements en silence, y compris d’exposition. Pas de prise casque pour l’enregistrement du son. On constate que le réglage de sensibilité AF est présent en vidéo.

Mais pour qu’il serve, il faut demander à ce que l’AF soit permanent (mode AF-F), car le réglage AF-C… ne se traduit pas par une mise au point continue en vidéo. À l’usage, l’exposition et la balance des blancs se sont montrées pertinentes sous de multiples conditions d’éclairage. La balance, notamment, bénéficie d’un automatisme qui neutralise la dominante colorée, maintient l’ambiance ou assure une moyenne entre les deux.

La mise au point, combine détection de phase et de contraste avec différentes modalités quant à la taille et la position de la zone AF, avec la détection de visage et de l’œil. Et le déplacement du collimateur via le pad s’avère pratique et rapide. Cette détection faciale fonctionne plutôt bien. La prise de vue continue culmine à 11 im/s avec exposition et autofocus continus. Des valeurs plus que respectables. Le suivi de mise au point ne bénéficie pas de réglages fins.

C’est pourquoi l’autofocus en mode Rafale conduit à des pertes de netteté sur quelques images, surtout quand plusieurs personnes ou objets sont en mouvements et qu’ils passent derrière des arbres, des poteaux et autres obstacles. Même s’il se comporte correctement, le Z50 n’a pas la prétention d’être une bête de course AF face à un reflex comme le D500 par exemple.

 

VERDICT

On apprécie un appareil qui offre beaucoup de fonctions expertes, sans oublier les effets (en grand nombre) plus ludiques  et plus à la marge de la pure photographie destinés à un public plus large. L’ergonomie personnalisable est bonne, la montée en Iso satisfaisante, les rafales rapides et l’autofocus d’un bon niveau.

 

Nu : 900 €

Kit 1 050 € avec le Nikkor Z 16-50 mm VR

Kit 1 050 € avec la bague FTZ

Kit 1 149 € Vlogger

Kit 1 199 € avec le Nikkor Z 16-50 mm VR + Bague FTZ

Kit 1 199 € avec le Nikkor Z 16-50 mm VR + 50-250 mm VR

TÉMOIGNAGE

PHOX THANN – STUDIO JEAN PAUL

Jean-Michel Galmiche

Un boîtier compact et performant.

Ce qui est intéressant avec cet hybride, c’est sa compacité qui rend encore légitime le choix d’un capteur APS-C à l’heure ou le 24×36 est dominant.

C’est une solution de transition pour tous ceux qui ne trouvent plus chaussure à leurs pieds sur le segment des compacts experts mais ne veulent pas se tourner vers le plein format.

L’appareil est doté d’une belle qualité d’image et d’un bon autofocus pour un budget plus que raisonnable

 

 

1.Menu personnalisé

L’un des avantages de ce menu, outre que le photographe y regroupe des commandes préférentielles, est d’accepter aussi les réglages personnalisés.

 

2.Menu vidéo

Le menu lié au filmage montre que le Z50 est capable de conjuguer stabilisation optique et numérique, et qu’un réglage du micro influe sur sa réponse en fréquence.

 

3.Retouche in situ

Chez Nikon, le nombre de fonctions de retouche du boîtier est important, tant pour les Raw que les Jpeg, en vue d’un partage immédiat via Wi-Fi ou Bluetooth.

Pour découvrir notre sélection d’équipements de photographied’optiquesde matériel vidéode sonde dronesde trépiedsde bagageriede solutions de stockaged’énergiede flashsde produits de téléphonie multimédia, ainsi que des articles d’occasion, rendez-vous sur la page de Phox.fr

Eduardo

NOTRE SÉLECTION

Moi aussi j’ai mon avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS TAGS

NOS COUPS DE

Portrait Jean-Pierre Pages
SAC-DU-PHOTOGRAPHE_M-PERALTA_PORTRAIT
PHOTOGRAPHIER VOS ANIMAUX-photo-chien

JE M'ABONNE !

Retrouvez tous nos articles, nos nouveautés, mais aussi les promotions sur notre site phox.fr !