PHOX LE BLOG

OM SYSTEM OM-5

C’est une tradition, entretenue à l’ère Olympus sur les OM-D et perpétuée ici, par OM System. L’OM-5 est un hybride ultra compact taillé dans le roc. Un véritable passe-partout, aux performances revues à la hausse, grâce à l’adoption d’un processeur au goût du jour

Le charme des appareils retro agit toujours. C’est une certitude, au bout de quelques jours passés en compagnie de cet OM-5, second appareil signé OM System, qui rejoint le très convaincant OM-1 au catalogue. Le nom a changé (ne dites plus Olympus, mais OM System), mais l’essence demeure. L’OM-5 trace son sillon sur un terreau fertile, mélange de vintage, de construction robuste, de technologies à foison, le tout dans un gabarit très compact, tant au niveau du boîtier que des optiques M.Zuiko.

Pour découvrir notre sélection d’équipements de photographied’optiquesde matériel vidéode sonde dronesde trépiedsde bagageriede solutions de stockaged’énergiede flashsde produits de téléphonie multimédia, ainsi que des articles d’occasion, rendez-vous sur la page de Phox.fr

Un aventurier discret

La donnée ne passe pas inaperçue, tant elle est inhabituelle, sur le marché de la photo. Si les fabricants de smartphone ont coutume d’indiquer une norme d’étanchéité pour leurs appareils, la majorité des constructeurs photo font l’impasse sur ce critère. Mais pas OM System. Aussi, l’OM-5 peut se targuer d’un indice de protection 53 (IP53), le premier chiffre renseignant sur le niveau de protection contre les éléments solides, le second, contre l’intrusion d’eau, à chaque fois sur une échelle de 1 à 10. Cela signifie que l’OM-5 est protégé contre les poussières et autres résidus, ainsi que contre l’eau de pluie. Cette littérature technique se traduit sur le terrain par une protection renforcée, plutôt inhabituelle sur des appareils de cette catégorie, c’est-à-dire parmi les modèles inférieurs à 1 500 € nus. 

Un aspect à ne pas négliger, surtout quand on aime s’aventurer dans des contrées balayées par le vent, la pluie, la poussière, ou la neige. Nous avons ainsi apprécié de sortir l’OM-5 et le duo de zooms 12-45 mm f/4 Pro et 40-150 mm f/4 Pro sous des averses de neige et dans la poudreuse, au cœur de l’hiver, sur les sommets alpins. Même l’étonnant zoom 14-150 mm f/4-5,6 II bénéficie de joints d’étanchéité. Là encore, ce type d’objectif n’a pas toujours droit à un tel niveau de protection. D’aucuns trouveront peut-être ce laïus sur la construction un tantinet exagéré. Ce serait oublier le pouvoir que cette robustesse octroie sur le terrain : on dégaine sans hésiter l’OM-5, là où on rechigne à le faire avec un smartphone ou tout autre appareil qui n’offre pas une construction aussi flatteuse. Autant d’images qui ne seront pas prises. 

Et quand on connaît la qualité des optiques M.Zuiko, à l’instar du duo de zooms Pro ouvrant à f/4, qui préserve un ratio poids/encombrement épatant, on réalise que le système Micro 4/3 a pleinement son mot à dire en 2023. Pour arpenter la nature, quelles que soient les conditions météo. Mais aussi pour des escapades urbaines, où la discrétion est de mise.

Rapide et précis

Il ne s’agit pas ici de décrire les performances d’un champion de biathlon. Mais sur les pistes enneigées, l’OM-5 nous a comblés, tant sur le plan de la précision que de la vélocité. Le système autofocus à détection de phase et de contraste repose sur 121 collimateurs. Il n’a jamais été pris en défaut lors de nos différents essais. Mieux, il s’est révélé surprenant de justesse, dans un épais brouillard, pour faire le point sur des silhouettes à peine discernables à l’œil nu. L’incorporation du processeur TruePic IX n’y est certainement pas étrangère. Et pourtant, on ne retrouve pas les différents algorithmes de détections de sujets divers et variés, à l’œuvre sur l’OM-1.

L’écran monté sur une charnière, peut être articulé dans toutes les directions. Un atout incontestable pour cadrer au ras du sol, et figer quelques bouts de glace sculptés de minutes en minutes par les rayons du soleil (voir photo page précédente). Ou pour tourner quelques séquences vidéo. L’OM-5 n’accède pas à la vidéo 50p et ne possède pas de prise casque, mais il est capable de tourner en 4K DCI ou UHD, respectivement à 24 ou 25 im/s, et de nombreuses options sont proposées dans les menus, qui reprennent l’arborescence des OM-D. Il faut prendre le temps de naviguer parmi les nombreuses fonctions de l’OM-5, pour cerner le potentiel assez inouï de ce modèle. Citons notamment le mode Haute résolution, qui permet de réaliser des clichés de 80 Mpxl, à condition d’utiliser un trépied ; mais aussi de 50 Mpxl, à main levée, cette fois. Tout cela grâce au système de stabilisation sur cinq axes. Une fonction déjà vue sur les boîtiers OM-D haut de gamme, tout comme les filtres ND intégrés, au nombre de quatre. De quoi tenter des poses lentes en plein jour, pourquoi pas à main levée, à nouveau grâce au concours de la stabilisation. 

Les modes Pro Capture, qui permettent d’atteindre la folle cadence de 30 im/s en obturation électronique, sont accessibles via le sélecteur placé en haut à gauche du boîtier, au-dessus du levier de mise sous tension. L’autre bouton appelle un menu de réglages rapides particulièrement fourni, mais bien utile. Par exemple pour sélectionner un Mode image, comme Film grain noir & blanc I ou II, qui génèrent des images monochromes particulièrement charbonneuses. Un effet de style qui prouve que les smartphones et autres Instagram n’ont pas le monopole des images « filtrées ».  Et le rendu peut évidemment être observé en temps réel, sur l’écran LCD, ou bien via le viseur Oled de 2,36 Mpts, qui offre un grossissement 0,68x. Largement suffisant pour goûter aux joies de la visée à hauteur d’œil, pour qui découvrirait les systèmes à optique interchangeable.  Le gain en termes de qualité d’image est indéniable, quand on est habitué aux petits capteurs des smartphones.

Et la comparaison est soutenue, tant que les conditions de luminosité restent décentes, face aux modèles APS-C ou 24 x 36. Logiquement, en basse lumière, le capteur Live Mos 4/3 de 20 Mpxl produit des images bruitées au-delà de 800 Iso. Un passage par la case post-production permet de les exploiter sans restriction, au moins jusqu’à 6 400 Iso, en vue de tirages A3 par exemple.  Et le piqué obtenu avec les zooms de la gamme Pro achève de convaincre de la pertinence de ce système. L’efficacité de la stabilisation est également un bon remède contre la montée en Iso excessive.  


Ports et autonomie

L’autonomie est plutôt correcte, aux alentours de 300 vues, avec l’accu BLS-50, qu’il est possible de recharger en USB. L’OM-5 se contente d’un port USB 2.0, il faut  le prendre en compte et avoir un câble adéquat, car à l’heure actuelle, le standard est plutôt l’USB-C.  On apprécie l’emplacement de l’unique compartiment pour cartes SD, compatible avec la norme UHS-II : situé sur le côté, il autorise un accès permanent au stockage, ce qui est très pratique, lorsqu’on utilise l’OM-5 sur un trépied ou une gimbal, accessoires qui condamnent parfois l’accès à la partie basse d’un boîtier. Sachez enfin que ce baroudeur sait être casanier et pourra faire office de webcam, au besoin.   Vous avez dit tout terrain et polyvalent ? Vous tenez la réponse entre vos mains…

FICHE TECHNIQUE

Capteur : Live Mos 4/3 (17,4 x 13 mm) 20,4 Mpxl

– Sensibilités :  64-25 600 Iso

– Définition maxi:

5 184 x 3 888 pixels
8 160 x 6 120 pixels (mode Haute résolution)

– Vidéo maxi : 4096 x 2160 pixels (C4K) 24p 3840 x 2160 pixels (4K) 25p

– Formats de fichier : Jpeg, ORF, MPEG-4, H.264

– Stabilisation : Oui, cinq axes

– Protection : Oui (norme IP53)

– Écran LCD  : 3 pouces, 1,04 Mpts orientable et tactile

– Viseur : Oled 2,36 Mpts, grossissement 0,68x, dégagement oculaire 27 mm

– Flash :  –

– Obturateur : 1/8 000s-60s (1/32 000s électronique)

– Rafale : 10 im/s, 30 im/s (obt. électronique) 

– Mise au point : AF hybride sur 121 points

– Stockage : SD/SDHC/SDXC (UHS-II)

– Connectique : USB 2.0, HDMI Type D, télécommande 2,5 mm, micro 3,5 mm

– WiFi/Bluetooth/GPS : Oui/oui/non

– Accu : BLS-50 (310 vues CIPA) 

– Dimensions/poids : 125 x 85 x 50 mm/414 g
– Prix :  
1 299 € nu  
1 699 € avec 12-45 mm Pro 
ou avec 14-150 mm II

Découvrez nos OM SYSTEM ICI ! 

VERDICT

Un coup de cœur, ça ne s’explique pas. Et il faut bien le reconnaître, il n’est pas simple de se séparer de cet OM-5, au bout de quelques jours d’utilisation. Le design 
retro, la compacité du boîtier et des optiques, l’ergonomie, paramétrable à souhait, la panoplie de fonctions et de réglages, l’efficacité de la stabilisation sont autant de raisons qui en font un modèle ultra polyvalent, et surtout, qu’on emporte partout avec soi. Quelles que soient les conditions météo. Et cela vaut tout aussi bien pour un usage urbain, puisqu’il existe de nombreuses optiques M.Zuiko à la fois discrètes et lumineuses, qui font merveille en street photo. En mode outdoor, le duo 12-45 mm f/4 et 40-150 mm f/4 Pro est un must, les dimensions et les performances sont en parfaite adéquation avec celles du boîtier. Et pour ceux qui préfèrent une solution tout-en-un, le zoom 14-150 mm f/4-5,6 II sera idéal, d’autant qu’il est aussi protégé contre les intempéries, et livré avec son pare-soleil. Cet OM-5 se présente comme un formidable ambassadeur du système Micro 4/3.

L'avis de Phox sur l'OM SYSTEM OM-5

L’OM-5 d’OM System s’inscrit dans la lignée des appareils OM-D d’Olympus, alliant charme rétro et technologie moderne dans un format ultra-compact. Chez Phox, nous sommes convaincus que cet appareil est un joyau de polyvalence et de résilience. Avec son indice de protection IP53, l’OM-5 se distingue comme un compagnon fiable pour les aventuriers et les photographes urbains. Son processeur TruePic IX, couplé à un autofocus précis et rapide, assure des performances remarquables, même dans des conditions difficiles. La stabilisation sur cinq axes et la variété des modes créatifs, tels que les filtres ND intégrés et le mode Haute résolution, ouvrent de nouvelles perspectives créatives. Le système Micro 4/3, avec sa gamme d’optiques M.Zuiko, confirme sa pertinence et sa qualité en 2023. L’OM-5, c’est la promesse d’une qualité d’image exceptionnelle, d’une robustesse à toute épreuve et d’une mobilité sans pareil. Un choix de prédilection pour ceux qui recherchent un appareil capable de suivre leurs aventures, quelles que soient les conditions.


Pour rendre cette aventure photographique encore plus complète, n’oubliez pas de jeter un œil à notre sélection de bagagerie chez Phox, spécialement conçue pour accompagner chaque sortie photo. Avec nos sacs et étuis, assurez-vous que le reste de votre équipement, reste protégé et à portée de main

En quelques mots

L’OM SYSTEM OM-5 est un hybride qui combine avec brio esthétique vintage, compacité et technologie de pointe. Résistant aux éléments grâce à sa protection IP53, il se montre à l’aise en pleine nature comme en milieu urbain. Son processeur puissant et son système autofocus avancé garantissent des images d’une précision étonnante, tandis que sa stabilisation impressionnante et ses fonctions innovantes, telles que le mode Haute résolution, maximisent les possibilités créatives. La gamme d’optiques M.Zuiko, légère et performante, accentue encore l’attrait de l’OM-5 pour les photographes exigeants. Chez Phox, nous sommes séduits par cet appareil qui réaffirme l’excellence et la flexibilité du système Micro 4/3, offrant une qualité d’image remarquable dans un format exceptionnellement compact et résilient.

Intéressé par la photographie ? Découvrez nos appareils photo !

La Magie du Micro 4/3 avec L'OM SYSTEM

L’OM System OM-5 réaffirme le potentiel incontesté du format Micro 4/3 avec une élégance et une efficacité qui séduisent dès les premiers instants. Entre les mains, ce petit bijou de technologie démontre qu’une taille réduite n’implique aucun compromis sur la qualité et les performances. Sa capacité à capturer des images d’une netteté et d’une richesse de détails remarquables, même dans les conditions les plus difficiles, prouve une fois de plus la valeur de ce système bien établi. Avec l’OM-5, la promesse d’un compagnon de voyage léger, robuste et fiable devient une réalité pour les photographes avides d’aventure, sans oublier les créatifs urbains en quête de discrétion et d’efficacité. Ce modèle, en harmonie avec la gamme d’objectifs M.Zuiko, incarne la quintessence du Micro 4/3 : une invitation à explorer le monde avec une liberté inégalée, armé d’un appareil capable de saisir la beauté de chaque instant.

Et si l’envie vous prend, devenez vous aussi photographe et découvrez nos objectifs !

À vous, nos chers passionnés de l’image, chez Phox, nous avons à cœur de partager avec vous bien plus que des produits : une véritable invitation à capturer chaque moment magique de la vie. Notre boutique déborde de trésors pour tous les amateurs de photographie et de vidéo, des derniers gadgets high-tech aux accessoires indispensables qui rendront chaque prise unique. Alors, n’hésitez pas à flâner parmi nos étagères virtuelles

Sélections produits 👉

Eduardo

NOTRE SÉLECTION

Moi aussi j’ai mon avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS TAGS

NOS COUPS DE

SamyangV-AF35_Front
TEST TREPIED BENRO RHINO ROTULE-
OM SYSTEM OM-5-1_OM-SYSTEM-OM5-FRONT

JE M'ABONNE !

Retrouvez tous nos articles, nos nouveautés, mais aussi les promotions sur notre site phox.fr !