PHOX LE BLOG

FUJIFILM X-S20 Il fait tout vite et bien

Le passage à une nouvelle génération de processeur booste le niveau général des performances, par rapport au précédent modèle. Tout comme le passage à un accu de meilleure capacité. Autant d’atouts majeurs pour un modèle qui conserve par ailleurs les excellents acquis du X-S10 sur le plan de l’ergonomie. Vive l’APS-C !

FUJIFILM X-S20
FUJIFILM X-S20
FUJIFILM X-S20
FUJIFILM X-S20

La poignée est plus large que celle du X-S10, ce qui rend la prise en main plus sûre.  Par défaut, le X-S20 dispose d’une prise casque (de l’autre côté) en plus de celle réservée au micro. On trouve aussi des ports USB-C et HDMI Type D.

« Exit la vénérable batterie NP-W126S et place à la NP-W235 : l’autonomie passe de 325 à 750 vues »

« Le X-S20 est capable de tourner en 4K 50p sur 10 bits en ALL-I ou Long Gop »

Pour découvrir notre sélection d’équipements de photographied’optiquesde matériel vidéode sonde dronesde trépiedsde bagageriede solutions de stockaged’énergiede flashsde produits de téléphonie multimédia, ainsi que des articles d’occasion, rendez-vous sur la page de Phox.fr

PRINCIPALES CARACTÉRISTIQUES / POINTS FORTS  

– Le capteur X-Trans 4 de 26 Mpxl excelle dans les hautes sensibilités

– Un flash est bien présent, précieux pour les fill-in

– La stabilisation interne progresse en passant de 6 IL à 7 IL

– L’ouverture peut être gérée directement sur les optiques XF R

– De nombreux sujets sont identifiés par le système AF

La série X-S a été inaugurée avec le X-S10. Un appareil grand public, qui intègre un système de stabilisation. Le X-S20 reprend le flambeau, ne rompant pas avec l’ergonomie et les attributs de son prédécesseur. S’il lui ressemble beaucoup en apparence, les différences sont pourtant nombreuses, si bien que les performances, aussi bien dans le domaine de la photo que de la vidéo, le rapprochent de modèles plus experts, tels le X-T5 ou le X-H2S.

Nouveau processeur

C’est un élément invisible à l’œil nu, qui fait toute la différence, entre le X-S10 et le X-S20 : ce dernier adopte le X-Processor 5, le processeur dernière génération de Fujifilm, que l’on trouve au sein d’appareils experts et pros, tels le X-T5 ou le tout récent moyen-format GFX 100 II. Cette intégration exerce un impact direct sur les capacités du X-S20, à plusieurs niveaux. Citons d’emblée la stabilisation, toujours intégrée, mais encore plus efficace, par rapport au système IBIS du X-S10. Le gain de vitesses passe ainsi de 6 à 7 IL. Autre exemple, dans le domaine de l’autofocus. La puce X-Processor 5 permet au X-S20 d’accéder aux derniers algorithmes de reconnaissance de sujets, pour détecter les visages, les yeux, bien sûr, mais aussi des animaux, des oiseaux, des motos, des trains, avions, drones ou des insectes. Pour une efficacité tout aussi probante que lors de nos essais avec le X-T5, dans le précédent guide. Que de chemin parcouru par Fujifilm dans ce registre !

Et nous verrons, un peu plus loin, les conséquences, positives, qui découlent de l’intégration de cette puce de cinquième génération en vidéo. Une autre différence fondamentale, par rapport au X-S10, tient dans le changement de batterie. Exit la vénérable NP-W126S et place à la plus endurante NP-W235, qui alimente les boîtiers experts. Fujifilm a donc pris soin d’aligner le X-S20 sur ces modèles, afin de pleinement bénéficier de ces hausses de performances, forcément plus énergivores. Le constat est sans appel : l’autonomie passe de 325 vues à 750 (normes CIPA) ! Cela, en plus de la possibilité de recharger l’appareil avec un power bank en déplacement. 

En terrain connu

Plus volumineuse, cette batterie a nécessité d’élargir un peu la poignée. Bilan, une prise en main encore améliorée, plus confortable. La disposition des touches et molettes est quasiment identique, par rapport au X-S10. Les afficionados de la marque apprécieront et trouveront immédiatement leurs repères. Idem dans les menus, pas forcément très intuitifs, quand on vient d’un autre univers. Il aurait été bien également de pouvoir naviguer dans les fonctions tactilement, mais cela est uniquement possible en modes Prise de vue et Lecture. La définition de l’écran arrière est revue à la hausse. Avec 1,84 Mpts, il s’agit d’une des meilleures du marché, ce qui rend le X-S20 agréable à manipuler, même en plein soleil, pour trouver des angles de vue insolites, en street photo par exemple, terrain de prédilection de ce boîtier, au design plutôt discret, savamment vintage, avec son prisme anguleux.

La construction en alliage de magnésium inspire confiance et permettra de braver des intempéries, avec une optique WR. La qualité d’image demeure la marque de fabrique de Fujifilm. Quel plaisir de passer d’une Simulation de film à une autre (Classic Chrome, Velvia, Astia, Acros…). Et de partager ses images in situ, via l’application XApp, flambant neuve.Elle a fait l’objet d’une refonte totale. Elle est très intuitive, aussi bien pour partager ses images que pour piloter le boîtier à distance. Lorsqu’il est question de photographier une scène d’action, sportive ou animalière, le X-S20 fait valoir sa cadence à 20 im/s en obturation électronique (jusqu’à 30 im/s avec un recadrage supplémentaire 1,25x). Rien de nouveau sur ce point, puisque le X-S10 peut se targuer des mêmes caractéristiques… sauf que désormais, il est possible, sur le X-S20, d’exploiter des cartes SD à la norme UHS-II, pour engranger les données plus rapidement. Un détail crucial en mode rafale, mais aussi en vidéo.

Vlogger, mais pas que…

Le mode Vlog est mis en avant, sur la molette de réglages. Il est vrai qu’avec le renfort de la poignée TG-BT1, qui fait également office de trépied au besoin, se filmer en retournant l’écran est un jeu d’enfant, d’autant que la stabilisation est d’une efficacité redoutable. On apprécie en outre la possibilité de connecter micro et casque (alors qu’il fallait un cordon sur le X-T4 pour brancher un casque en USB !). Il serait dommage de se cantonner au seul Vlog, quand on regarde de plus près le potentiel du X-S20 en vidéo. Il est capable de tourner en 4K 50p sur 10 bits, en ALL-I ou Long Gop. Et les tournages longue durée sont possibles, en greffant le ventilateur optionnel FAN-001, recommandé pour des enregistrements de plus de vingt minutes dans ces conditions. On pourra en plus le brancher à un chargeur externe en USB…

3 objectifs idéaux pour l’OM SYSTEM OM-1

Fujinon XF 8 MM F/3,5 R WR

#1 Fujinon XF 8 MM F/3,5 R WR

Cette focale fixe protégée contre les intempéries et munie d’une bague de diaphragme offre l’équivalent d’un 12 mm en 24 x 36. Idéale en paysage, ou  en reportage.

Fujinon XF 27 MM F/2,8 R WR

#2 Fujinon XF 27 MM F/2,8 R WR

Un pur bonheur en street photo. Offrant l’équivalent d’un 40 mm, cette optique séduit par sa compacité (pancake) et son ergonomie. Un must.

Fujinon-XF-8-MM F-3,5 R-WR

#3 Fujinon XF 90 MM F/2 R LM WR

Si vous aimez les portraits, ou bien capter des instants en vous faisant oublier, ce téléobjectif (137 mm en éq. 24 x 36) fera mouche à tous les coups. Piqué et bokeh sublimes.

3 FONCTIONS AU CRIBLE

Qualité d’image

#1 Qualité d’image

Si vous aimez le rendu du X-T4, vous serez aux anges, puisque le X-S20 reprend l’excellent capteur X-Trans IV de 26 Mpxl. Avec de nombreuses Simulations de films.

Suivi autofocus

#2 Suivi autofocus

Le X-S20 est tout à fait capable de briller sur les terrains sportifs, animaliers ou aériens. Les différents types de sujets reconnus par le système AF en attestent.

#3 Vidéo longue durée

Il existe un ventilateur optionnel (FAN-001), qui aide à dissiper la chaleur en cas de tournages haute définition intensifs. Bonne nouvelle, il est compatible avec le X-S20 !

Domaine de pratique de prédilection : STRETT PHOTO - VIDÉO - SPORT

Successeur du X-S10, le X-S20 impressionne par son niveau de performances, octroyé par le processeur de cinquième génération, à l’œuvre dans les modèles plus experts de la marque. Si bien qu’il s’agit d’une évolution majeure, plus que d’un simple renouvellement, d’autant que l’adoption d’une batterie de plus grande capacité est loin d’être anecdotique, surtout quand on filme beaucoup en ultra HD. Un hybride APS-C très polyvalent, aussi bien en photo qu’en vidéo, qui bénéficie d’un très vaste choix en matière d’optiques. Coup de cœur.

PHOX, L’AVIS DES SPÉCIALISTES DE L’IMAGE

PHOX LA ROCHE SUR FORON Studio Photo Bonicki – Julien Bonicki

« Ce X-S20 a tout d’un grand. Son capteur X-Trans rétro-éclairé de 26,1 Mpxl et stabilisé sur 5 axes assure une excellente qualité d’image.

Léger (491g) et compact, il bénéficie de nouveaux algorithmes de mise au point avec détection des yeux qui dope son AF. Son autonomie est remarquable et le prédestine à un usage au quotidien. Les modes de simulation de films et le nouveau mode Vlog avec accès direct peuvent stimuler dès la prise de vue les créateurs d’images, en photo comme en vidéo

Explorez les dernières nouveautés et plongez dans les toutes dernières innovations pour concrétiser vos idées et projets Phox

Eduardo

NOTRE SÉLECTION

Moi aussi j’ai mon avis !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

NOS TAGS

NOS COUPS DE

Portrait Jean-Pierre Pages
SAC-DU-PHOTOGRAPHE_M-PERALTA_PORTRAIT
PHOTOGRAPHIER VOS ANIMAUX-photo-chien

JE M'ABONNE !

Retrouvez tous nos articles, nos nouveautés, mais aussi les promotions sur notre site phox.fr !